Sète

Le canal du midi, au sud de Béziers, vendredi 28 juillet. Photo Stephen Cassels.

Quelle incroyable expérience de vivre pendant trois semaines, au cœur de l’été, dans la région de Sète! Et découvrir, un peu plus chaque jour, avec enchantement, la culture fascinante du midi de la France!

Au bord de la Méditerranée, la ville de Sète appartient aujourd’hui à la nouvelle région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée (baptisée autrefois Languedoc-Roussillon)

Premier port de pêche français en Méditerranée, la ville de Sète se transforme pendant la saison estivale en une palpitante cité festive. Pour le plus grand bonheur des voyageurs! Entre la mer, le soleil, les marchés, la dégustation de produits locaux, les plages, le vélo et l’accent du midi, le visiteur, comblé, ne sait souvent plus où donner de la tête!

Grand marché du mercredi, Sète, 26 juillet.

Sète est aussi renommée pour les nombreux festivals qui animent, l’été, les rues et les canaux du centre-ville. L’événement le plus connu est sans doute le tournoi de joutes nautiques qui attire entre la mi-juin et septembre des milliers de curieux.

Tournoi de joute sur un des canaux du centre-ville de Sète, samedi 29 juillet

Sport très ancien, pratiqué autrefois par les Égyptiens et les Romains, le tournoi de joutes oppose deux équipes de 8 à 10 rameurs, vêtus de blanc. Sur chacune des barques, sur une plate-forme située à trois mètres au-dessus du niveau de l’eau, est juché le jouteur.

Une première passe d’honneur avant le début du tournoi

Une fois le signal donné, les deux bateaux s’élancent et les jouteurs, la poitrine protégée par un bouclier (le pavois), tentent, lorsque les bateaux se croisent, de se faire tomber à l’eau avec une lance de bois à bout ferré.

Le choc des lances contre le pavois est souvent violent…

Le tournoi, accompagné de musique traditionnelle et de fanfares basées dans les tribunes, est spectaculaire. Et est devenu à Sète une véritable institution.

Célébration d’un club de jouteurs, coiffés de leurs canotiers, place Aristide Briand, Sète, samedi 29 juillet

Un autre événement réunit à Sète tous les étés des poètes et des musiciens venus de toute la Méditerranée. Dans le cadre du Festival des Voix Vives, artistes et écrivains du Portugal, de la Syrie, du Maroc, du Liban, de la France, de la Palestine et d’ailleurs partagent, de l’aube à la nuit tombée, dans les rues et sur les quais de la ville, leurs mots, leurs voix et leurs musiques. Les spectacles sont saisissants.

Nous avons eu la chance d’assister dans notre quartier, du 22 au 29 juillet, à deux pas de notre appartement, à des représentations exceptionnelles.

La chanteuse Ana Lains, du Portugal, samedi 22 juillet

L’auteur-compositeur et interprète Nada Almahdi, du Maroc, jeudi 27 juillet

J’aimerais saluer ici le travail des bénévoles du festival que nous avons vu travailler d’arrache-pied toute la semaine. Et saluer aussi la vision des autorités de la ville qui offrent depuis huit ans aux visiteurs et aux Sétois un festival remarquable et fraternel « qui relie les mots, les hommes et les continents. »

Maryse sert avec le sourire depuis plus de 60 ans ses clients dans la boulangerie familiale (notre préférée!) de la rue Longuyon à Sète. On peut aussi y déguster le « pain paillasse » (à droite) ou de la tielle (ci-dessous) un plat délicieux composé de poulpe, de tomates, d’ail et d’oignons enrobés d’une pâte faite au beurre….

La tielle, une spécialité sétoise, héritée des pêcheurs italiens et espagnols.

D’un côté plus personnel, ces trois semaines passées à Sète m’ont aussi permis de retrouver une amie et une ancienne collègue du Vietnam perdue de vue depuis bientôt vingt ans.

Quelle joie de revoir Marianne, conseillère pédagogique hors-pair, rencontrée au Vietnam en 1997, qui m’a tant aidé et conseillé dans mon travail de coopérant à l’université de Dalat. Marianne qui a eu la lumineuse et généreuse idée de venir, depuis Bruxelles, passer quelques jours de vacances cet été à Sète. Merci, Marianne!

Nous avons eu le grand bonheur un matin de visiter ensemble l’Espace Brassens, le très beau musée dédié à la mémoire de l’auteur-compositeur né, comme Paul Valéry et Jean Vilar, dans la ville de Sète…

Le poète, auteur-compositeur Georges Brassens (1921-1981)

L’écrivain Paul Valery (1871-1945)

 

 

 

 

 

Le comédien et créateur du Festival d’Avignon, Jean Vilar (1912-1971)

 

 

 

 

Sète, vue du Mont St-Clair. À gauche, le bassin de Thau.

Nos journées ont été bien remplies à Sète! Nous avons adoré découvrir les différents quartiers de la ville –  la Pointe Courte, le Barrou, le Mont St-Clair, les Pierres Blanches, la Corniche, le Quartier-Haut, les Quilles. Quartiers entièrement distincts les uns des autres, modestes en général près de la mer, plus cossus sur les hauteurs.

Quartiers qui donnent à Sète un cachet tout particulier. Celui d’une ville balnéaire, populaire et portuaire. Grande ouverte sur la Méditerranée. Comme en témoignent les immenses navires qui relient, l’été, plusieurs fois par semaine, Sète aux ports du Maroc, de l’Espagne, de l’Égypte…

Du balcon de notre appartement situé dans le quartier-haut, vue partielle sur le port et les toits de Sète…

La rue Paul Valery qui monte jusqu’à notre appartement. Le quartier-haut ressemble beaucoup aux villes italiennes du sud. C’est dans ce quartier qu’a vécu, enfant et adolescent, Georges Brassens avec sa famille. Sète est aujourd’hui une ville particulièrement prisée par les retraités qui disposent ici d’un cadre de vie et d’un climat agréable. Les loyers sont abordables, la criminalité, faible. Les seniors ont aussi accès à Sète à tous les services qu’offre une ville de taille moyenne. Lorsqu’on vieillit à Lille ou à Paris, cela fait beaucoup d’atouts.

Journées mémorables également passées, en vélo, sur les nombreuses pistes cyclables de la région…

La piste cyclable (25 kms) qui longe la Méditerranée entre Sète et le Cap-d’Agde, lundi 24 juillet. À l’horizon, on aperçoit le Mont St-Clair, la colline qui surplombe la ville de Sète. On cultive aussi de la vigne près de la plage d’où est extrait « le vin des sables » ou « le vin gris », un rosé particulièrement apprécié dans la région.

Nous avons d’abord exploré la longue piste qui relie, entre le bassin de Thau et la mer méditerranée, la ville de Sète au Cap d’Agde. Nous avons parcouru ce jour-là trente-deux kilomètres (a-r) jusqu’à la petite station balnéaire de Marseillan-Plage, avant de revenir sur Sète. Paysage féerique. Très peu de monde sur les plages. Où sont les touristes? « Ils arrivent dans quelques jours, au début du mois d’août« , nous dit-on… Nous irons vérifier cette semaine…

En compagnie de nos amis, Annie et Stephen, sur les berges du canal du midi, entre Portiragnes-Plage et Béziers. Une journée magnifique!

Randonnée de rêve le 28 juillet le long du canal du midi! Après avoir pris le train tôt le matin pour Béziers (à vingt minutes de Sète), nous avons rejoint nos amis, Annie et Stephen, à RelaxBikeTours, une excellente boutique de location de vélos, située à deux pas de la gare de Béziers. Service impeccable sous la houlette d’Isabella, une universitaire américaine, originaire de l’Alabama, qui habite et travaille à Béziers avec son mari depuis six ans.

Isabella, avec Diana, qui gère Relax Bike Tours. Une excellente adresse pour ceux intéressés à explorer, en vélo, le canal du midi, à partir de Béziers. Service efficace et vélos de grande qualité. Merci, Isabella!

Direction: le mythique canal du midi, conçu et construit au 17è siècle par l’entrepreneur Pierre-Paul Riquet, sur les ordres de Louis XIV, afin de relier la Garonne à la Méditerranée.

Cela fait des années que je rêve de découvrir le canal qui est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous n’avons pas été déçus.

Nous avons vendredi avalé une quarantaine de kilomètres (a-r) le long du canal avec un grand sourire sur le visage! Une fantastique journée de voyage, de découverte, de partage, à marquer d’une pierre blanche. Merci Stephen et Annie!

Trois images du canal du midi entre Béziers et Portiragnes-Plage… Une de nos plus belles journées de vacances!

Ci-dessus, courte pause de Stephen devant le canal et, ci-dessous, Diana et Annie sur le chemin du retour à Béziers…

Nous partons ce matin pour la journée à Montpellier (à quinze minutes de train de Sète – merci la SNCF!). Et départ dimanche comme prévu pour l’avant-dernière étape de notre voyage: la petite ville de Prades, située dans les Pyrénées-Orientales, à une heure de train environ à l’ouest de Perpignan.

Depuis Prades, nous rejoindrons ensuite, en train, le 13 août, Toulouse, où nous serons très gentiment hébergés chez notre amie Christiane…

Nous passons vraiment cet été dans le sud de la France des vacances inoubliables. Il y a tant à voir, à faire, à déguster, dans cette somptueuse région du sud-ouest. Trois semaines à Sète, cela passe très vite, trop vite!

Bonne fin d’été à tous!

Un de nos pique-niques à Sète

10 réflexions sur “Sète

  1. J’ai pris bonne note des adresses et suggestions pour découvrir un jour, nous aussi, ce petit coin de paradis. Une deuxième carrière au Guide du routard Max?

    • Merci, Alix! Je crois que vous aimeriez beaucoup vous aussi découvrir la région, y compris faire une balade en vélo le long du canal du midi. Béziers, à mon avis, est un excellent point de départ, en allant vers le sud, puisque la piste cyclable est pratiquement ininterrompue jusqu’aux abords de Agde. Ce qui n’est pas toujours le cas, pour le moment, sur d’autres tronçons.

  2. Comme de nombreux poètes avant toi, tu sembles avoir succombé au charme de Sète et du Midi … Ton blog rend un bel hommage à cette région et serait digne de figurer au Festival des Voix Vives ! Nous sommes ravis d’avoir partagé cette belle balade à vélo le long du canal du Midi avec Diana et toi. Nous avons hâte de vous retrouver dans une semaine et de vous servir de guide pour d’autres découvertes en pays catalan. »Fins aviat » ou à bientôt, en catalan !

    • Merci infiniment Annie! Cette journée du 28 juillet a vraiment été réussie. Cela a été une des plus belles journées de nos vacances. Nous avons bien hâte de vous retrouver dans quelques jours à Prades et continuer avec vous notre exploration de l’Occitanie. Mais une question me taraude. Comment peut-on parler et concilier dans la même région l’Occitan et le Catalan?

  3. Bonjour Max et Diana
    En lisant cette très belle description de votre séjour à Sète, la chanson de Trenet « Douce France » s’est imposée. Je vous envoie un lien pour l’écouter, mais chantée par Rachid Taha pour rendre hommage à tous ces migrants en perdition sur la douce terre de France.

    Je vous embrasse bien fort

    • Merci infiniment Viviane! Je ne connaissais pas cette version de la chanson de Charles Trenet (qui est né à Narbonne, tout près de Sète). En fait, on parle beaucoup, avec solidarité et respect, des migrants ici. Il y a eu, il y a quelques jours, une vidéo tournée sur la plage de Frontignan (à quelques kms à l’est de Sète) où des centaines de croix avaient été plantées dans le sable afin de rendre hommage aux migrants morts en Méditerranée. Les universités de Montpellier et Toulouse ont également annoncé cette semaine avoir sélectionné et offert à vingt jeunes syriens une bourse qui leur permettra d’étudier en France dès la rentrée. Je suis également agréablement surpris de lire le matin dans les colonnes du « Midi-Libre » des articles et des opinions généralement favorables à l’accueil et à l’insertion des migrants dans la région. Une belle image du sud de la France.

  4. Hello Max and Diana! It was a pleasure to meet you both on your day in Beziers! Thank you for visiting our shop. All the best, Isabella

    • Thank you so much, Isabella! It was also a pleasure meeting you and your staff in Béziers. You run a truly amazing and efficient bike shop, and we hope to be back someday! Merci mille fois!

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s