Entre Alleppey, Kollam et Varkala…

Beaucoup de chemin parcouru en bus, en bateau, en train, depuis mon départ de Munnar le 12 décembre…

En bateau, entre Alleppey et Kollam, le samedi 17 décembre. Les pirogues transportent de la fibre de noix de coco, une des principales ressources du Kerala. Matériel grâce auquel on fabrique de la corde, des brosses, des tapis...

En bateau, entre Alleppey et Kollam, le samedi 17 décembre. Les pirogues transportent de la fibre de noix de coco, une des principales ressources du Kerala. Matériel grâce auquel on fabrique de la corde, des brosses, des tapis…

Varkala, Kappil beach, mercredi 21 décembre

Varkala, Kappil beach, mercredi 21 décembre

Malgré la pauvreté, les inégalités, mon histoire d’amour avec le sud de l’Inde se poursuit.

Je suis devenu en quelques jours profondément attaché à cette partie d’un pays, immense, que je découvre avec émerveillement. Attaché à une culture qui surprend, étonne, déroute parfois, et que j’essaie de mieux comprendre.

Attaché à un état d’esprit très particulier qui semble régner ici, à une attitude, à une conduite, empreinte de patience, d’humilité, d’honnêteté aussi.

(Deux fois déjà, à Munnar puis à Alleppey, les chauffeurs de rickshaws m’ont rendu, après une courte course, une poignée de monnaie, en me disant : «25 rupees? I can manage with 20 rupees, Sir! »)

Partout, la gentillesse et le sourire timide des gens éclairent mes journées.

Varkala, Kappil beach

Varkala, Kappil beach

Munroe Island, à une heure de route au nord de Kollam, lundi 19 décembre.

Munroe Island, à une heure de route au nord de Kollam, lundi 19 décembre.

sourire1

Je regrette déjà de devoir quitter, dès demain, le sud de l’Inde… Il semble que je viens à peine d’arriver!…

Voici donc avant de partir, en images et en mots, un résumé des aventures de ces dix derniers jours… J’ai réalisé ici un de mes plus beaux voyages.

Plat traditionnel du sud de l'Inde, le "thali", du riz accompagné de divers condiments et légumes, servi sur une feuille de banane.... Déjeuner au large d'Alleppey, vendredi 16 décembre.

Plat traditionnel du sud de l’Inde, le « thali », du riz accompagné de divers condiments et légumes, servi ici sur une feuille de bananier. Déjeuner offert dans un village près d’Alleppey, vendredi 16 décembre. À noter: il n’y a pas d’ustensiles, on mange avec la main…

Je m’étais fixé en quittant Munnar un objectif bien précis. Retrouver la côte et descendre, plein sud, en direction de Varkala. En essayant d’emprunter dans la mesure du possible les canaux et les voies fluviales – les fameuses backwaters – qui ont fait la renommée du Kerala.

Promenade dans les canaux au large d'Alleppey, vendredi 16 décembre

Promenade dans les canaux au large d’Alleppey, vendredi 16 décembre

Pari réussi. En dix jours, j’ai eu la chance d’effectuer, au fil de l’eau, quatre très belles excursions entre Alleppey et Varkala, au cœur d’une région sauvage et splendide.

Marchand de poison dans les canaux de Munroe Island, lundi 19 décembre...

Marchand de poisson dans les canaux de Munroe Island, lundi 19 décembre…

Plantation de riz, près de Kottayam, mercredi 14 décembre.

Plantation de riz, près de Kottayam, mercredi 14 décembre.

Je me suis d’abord arrêté quelques jours à Alleppey – rebaptisée Alappuzha en 1991, mais que tout le monde ou presque continue d’appeler Alleppey. Envoûtante, déconcertante, ville aux mille visages, Alleppey compte environ 80 000 habitants répartis dans des quartiers bien distincts.

Quartier situé près de la plage, à Alleppey, jeudi 15 décembre. Les marchands viennent tôt le matin vendre leurs produits aux habitants.

Alleppey, jeudi 15 décembre. Un des quartiers situés près de la plage. Les marchands viennent, tôt le matin, vendre leurs produits aux habitants.

alleppey1

À mesure que l’on progresse vers le centre-ville cependant, la cité revêt un visage différent… Alleppey, c’est « la petite Venise de l’inde du sud »… Des demeures élégantes, de jolis canaux (certains désaffectés) témoignent du passé colonial de la ville qui était autrefois (comme Fort Cochin) un relais important dans le commerce des épices.

Un des nombreux canaux d'Alleppey et, ci-dessous, une des principales rues du centre-ville...

Un des nombreux canaux d’Alleppey et, ci-dessous, une des principales rues du centre-ville…

alleppey-4

Il règne ici un peu la même atmosphère que dans les petites villes du delta du Mékong, une chaleur torride, humide, moite, trente-deux degrés pendant la journée et, entre décembre et février, rarement une goutte de pluie…

Le quai principal, à Alleppey

Le quai principal, à Alleppey

Alleppey est aussi la ville principale de la région du lac Vembanad. Tous les matins un traversier quitte l’agglomération et relie les villages éparpillés autour du lac. Le traversier va jusqu’à Kottayam, l’autre bourgade importante du secteur, située à 20 kilomètres d’Alleppey, sur la rive est du lac Vembanad. Mercredi matin, je suis monté à bord…

Près d'Alleppey, une des voies fluviales qui sont au cœur du réseau de transport au sud du Kerala

Près d’Alleppey, les voies fluviales sont au cœur du réseau de transport du sud du Kerala. Les grands navires sont des « houseboats », véritables palaces flottants qui peuvent accueillir des dizaines de personnes pour un mariage, une réunion de famille ou une simple excursion entre amis.

k2

La rumeur de la ville s’estompe rapidement… La promenade est fantastique!

Entre Alleppey et Kottayam...

Entre Alleppey et Kottayam…

De chaque côté du lac, on peut observer la vie quotidienne des villages qui vivent exclusivement de la pêche et de l’agriculture. C’est le Kerala traditionnel et authentique.

Entre Alleppey et Kottayam, mercredi 14 décembre

Confidences échangées sur les rives du lac Vembanad, entre Alleppey et Kottayam, mercredi 14 décembre

À mesure que l’on s’éloigne d’Alleppey, le nombre de passagers sur le traversier augmente. Le bateau est un vrai trait d’union entre les communautés…

Elèves attendant au quai le bateau pour l'école...

Elèves attendant au quai le bateau pour l’école…

C’est aussi le moyen de transport qu’empruntent, tous les matins, des dizaines d’enfants afin d’aller à l’école.

Amal...

Amal, au premier plan, 16 ans, étudie entre 10 heures et 16 heures, en Malayalam, en Hindi et en Anglais, dans une école près de Kottayam. Pour aller et revenir de son école, il passe chaque jour deux heures sur le traversier…

Ci-dessous, entre Alleppey et Kottayam...

Ci-dessous, entre Alleppey et Kottayam…

k1

Combien de temps encore ces villages, certains très isolés, vivront-ils, simplement, de façon traditionnelle? Comme partout en Inde, les choses évoluent ici très rapidement. Depuis une quinzaine d’années, une grande partie de la population rurale du Kerala quitte les villages. Les jeunes partent par centaines gagner leur vie comme main-d’oeuvre dans les pays du Golfe. Les chantiers de construction à Dubaï, à Oman, débordent de travailleurs exilés, originaires du Kerala…

Après quelques années passées à l’étranger, beaucoup reviennent, et s’installent dans les villes. Que deviendront ces villages dans trente ans?

Voyage en traversier entre Alleppey et Kollam, samedi 17 janvier

Voyage en traversier entre Alleppey et Kollam…

Huit heures de bateau sur les voies fluviales, samedi 17 décembre, entre Alleppey et Kollam, une distance d’environ 85 kilomètres. C’est la croisière classique, presque incontournable, des voyageurs en visite dans le sud du Kerala. Le traversier avance lentement, souvent au milieu des algues ou d’une flore lacustre abondante. Le paysage change constamment…. et réserve bien des surprises!

À mi-chemin entre Alleppey et Kollam...

Entre Alleppey et Kollam, samedi 17 décembre. En route, sur les rives, des sourires… et, un peu plus loin, quelques regards interrogateurs…

c2

c4

Pêcheurs s'apprêtant à prendre la mer, près de Kollam...

Pêcheurs s’apprêtant à prendre la mer, près de Kollam…

Nous arrivons à destination à la tombée de la nuit…. Je gagne vite mon hôtel en rickshaw.

Grosse surprise, le lendemain, en déambulant dans les rues de Kollam. À part le personnel de l’hôtel, presque personne ici ne parle l’anglais. Visage perplexe des passants lorsque je demande mon chemin…. On parle ici presqu’exclusivement le Malayalam.

Vendeur de billets de loterie, Kollam, dimanche 18 décembre,

Vendeur de billets de loterie, Kollam, tôt, dimanche matin, 18 décembre

Heureusement, je ne fais que passer à Kollam. Je suis ici afin d’explorer en pirogue les canaux de Munroe Island, une petite île située à une heure de route, au nord de la ville. Je n’ai pas été décu.

Pêcheurs de Munroe Island, lundi 19 décembre.

Pêcheurs à Munroe Island, lundi 19 décembre

munroe3

Cependant, les pêcheurs et leurs familles vivent ici dans des conditions de vie très précaires. Les habitations disposent de l’électricité et ont l’eau courante, mais il fait à l’intérieur de l’île une chaleur étouffante, suffocante… Afin d’augmenter leurs maigres revenus, les habitants, en plus de la pêche, produisent du vin de palme. Les femmes fabriquent également, à partir de la fibre de noix de coco, des brosses, de la ficelle, des tapis épais.

Existence très pénible. On gagne ici à peine quelques roupies par jour…

La plage municipale de Varkala...

La plage municipale de Varkala…

Dernière étape de mon périple dans le sud de l’Inde, Varkala!

Varkala, mercredi 21 décembre

Varkala, mercredi 21 décembre

Surtout connue pour ses plages magnifiques, Varkala est probablement l’une des villes les plus libérales du Kerala. Les touristes du monde entier viennent ici se baigner dans l’océan en maillot deux pièces ou en bikini sans trop faire sourciller les habitants.

Curieusement, Varkala est aussi pour la communauté hindoue un lieu de pèlerinage important. La ville abrite un temple imposant situé à deux pas de la plage principale. Des milliers d’Indiens viennent se recueillir ici. Bronzage et spiritualité font à Varkala bon ménage…

En plus des plages (la plupart complètement désertes en haute saison), un des atouts majeurs de Varkala est la magnifique promenade longue de sept kilomètres qui longe la côte… Un véritable régal pour ceux qui (comme moi) aiment marcher tôt le matin. J’ai avalé mercredi les quatorze kilomètres (a-r) en un peu plus de trois heures, sous un soleil de plomb, au retour.

Long bain de mer, bien mérité, avant de regagner la maison d’hôtes. L’hiver en Amérique du nord semble bien loin!…

Promenade côtière, Varkala, jeudi 21 décembre

Promenade côtière, Varkala, mercredi 21 décembre et, ci-dessous, pêcheurs, à mi-chemin…

pecheurs-v1

Mon voyage dans le sud de l’Inde se termine donc déjà. Je prends demain l’avion pour Colombo et le Sri Lanka…

À une exception près (longue histoire), je n’ai eu pendant trois semaines au Kerala que des expériences positives. Partout, j’ai reçu un accueil chaleureux. Je planifie déjà un nouveau voyage dans une autre région de l’Inde avec, cette fois, une longue halte au Népal…

Quelles aventures m’attendent au Sri Lanka? J’ai bien hâte de continuer mes explorations pendant les vingt-sept prochains jours!…

Varkala au crépuscule, mardi 20 décembre

Varkala au crépuscule, mardi 20 décembre

À Diana (à Calgary), à mes frères (l’un à Londres, l’autre en route pour Lisbonne), à ma sœur (en Andalousie), à tous mes neveux et nièces, aux conjoints, au magnifique bébé arrivé cette année dans la famille, aux amis à Vancouver et autour du monde: 

JOYEUX NOËL ET BONNE ANNÉE 2017!

Alleppey, jeudi 15 décembre 2016

Plage d’Alleppey, jeudi 15 décembre 2016

22 réflexions sur “Entre Alleppey, Kollam et Varkala…

  1. Merci Max pour vos articles de voyage autour du monde. Nous vous souhaitons  » Bonne Chance et Bon Voyage  » pour vos prochains itinéraires.  Duc Nguyen

  2. Merci de nous avoir, encore une fois, fait rêver! J’ai pris des notes pour un éventuel voyage dans la région…
    Bon séjour au Sri Lanka!
    Bonne et heureuse année.
    Affections de ton frérot!

    • Merci, Alix! Je crois que vous aussi aimeriez beaucoup visiter (et revoir) le Kerala. Comme je l’ai écrit, cela a été une de mes plus belles expériences de voyage. Bonne année à tous les deux, et à bientôt!

  3. Ni hao ma, Max, from wintry Calgary. It’s afternoon coffee time. We’ve retired recently and we’re enjoying your blog immensely. One of us has been to Kenya and Tanzania recently to climb Mt. Kenya and Mt. Kilimanjaro. Will be checking out your travels in Rwanda and surroundings. Another one of us has been cruising and travelling around Canada, Asia and Europe. Thank you for sharing your pictures and your perspectives which we google translate in English. DOH JEH. Shi shi ni. Seen dun kwai le. Xin nian jin hong 2017!
    Lisa and Chris(tine)

    • Thank you you so much, Lisa and Christine! I would love to hear the tales about Mt Kenya and Mt Kilimanjaro. Happy New Year, and safe travels in 2017!

  4. Hi Max,
    It’s Joan and Henry. Henry just shovelled 5 inches of the white stuff but it keeps falling… til tomorrow. Your pics look amazing and d’s translations help… so how come you can’t get d to retire???? and the food looks great, too!!! Merry Christmas and come to Calgary in the New Year 2017!!! Safe travels…see you soon…

    • Thank you Joan and Henry. I must confess that Calgary in the winter holds very little appeal to me. I’d much rather be somewhere warm and sunny. Happy New Year, and good luck with all the snow…

  5. Cher Max,
    Tes expériences, tes photos et tes commentaires m’ont donné une nouvelle perspective sur l’inde, j’ai aimé voir surtout la simplicité dans la vie quotidienne des habitants du sud de l’Inde. C’est ce que mon âme cherche… Merci encore d’avoir partagé tes découvertes…

    • Merci, Francophoung, c’est vrai qu’on vit souvent dans les pays du sud avec l’essentiel, sans aucun superflu. Belle leçon de simplicité, à méditer. Bonne Année!

  6. Dear Max,
    Today is Saturday, December 24 in Calgary. Merry Christmas to you in Sri Lanka! May you and all of your family members in many different places in this world, have much joy, good health, safety and prosperity in the New Year 2017!!!

    We read your blog and really enjoy all of your pictures and stories that d translates for us. You take beautiful pictures, scenery is beautiful, people look happy, healthy and calm and we think you visit a very lovely country…we told d to go, too…We suggest that you print-publish a book with all your pics and stories to keep for a souvenir and others to read.

    P: Lovely pics of food, Max. I would like to try to cook the roti and the curries like that. We ate with our hands with banana leaf in Malaysia many years ago. Remember to eat good, well and sleep good and well. You look good, healthy and happy in the sunny places. Also, how come the women are not treated the same as men on tea plantations?

    KP: We miss you. We wished you came to Calgary for many dinner and lunch parties…next time…We’ll pick up PEAC from YYC tonight. They come back from Playa del Carmen, Mexico…much powder snow here and they’ll have to wear winter coats. We’ll go to SPJJ’s for Christmas lunch…meal made in their smoker…then they go ski in Kimberley…Boxing Day everyone comes here for Chinese-Canadian turkey and ham meal…we think of you and we drink some Segura Viudas Cava for you. SING LAY! CHEERS!

    See you next time…we’re planning to come to Vancouver August 2017. We discuss later.
    Take care, be safe, enjoy…Talk to you in January…

    Love,
    KP

    • Thank you, K and P, Merry Christmas! It is a beautiful and very noisy Christmas eve here in Negombo, Sri Lanka, with families mingling in the streets and fire crackers going off in all directions. Lighting fire crackers for Christmas is the custom here, no one is getting much sleep…..

  7. Dear Uncle Max,
    from AC:

    Excellent pictures and stories that we google translated into English. A and I read them aloud. We see that you are learning a lot about your new cultures. We know that you are safe and having a good time. I wish I could build sand castles with you on the beach like I did in the Mayan Riviera and each time at Jericho Beach with you. Maybe one day we will be on the same beach somewhere and we can build another one together.

    What was it like to eat all the food on the banana leaf? with your fingers?
    What is it like to have monkeys all around you in Kandy? Do you pet them? What other animals are there where you are staying? When do you take the dogs for walks and what do they eat? Have you seen many children? What do they do during their Christmas holidays? How close were you to the firecrackers when you arrived in Sri Lanka? How loud were they? Could you sleep?

    The Wongs-Leongs are thinking about you on your travels. Be safe. We are going to eat Chinese food at Shanghai Classic tonight. Wish you could join us. We have to eat with chopsticks and forks. It is -2 degrees Celsius. Auntie D. walked with YehYeh to our house today. Be healthy and happy. Happy New Year 2017. It will be the year of the rooster this coming January!!!

    • Thank you Adam and Curtis, and welcome back from Mexico! Here are the answers to some of your questions. Eating an Indian thali with my fingers was difficult and messy. For cultural reasons, you have to use your right hand only. The small monkeys in my neighbourhood in Kandy, in Sri Lanka, are cute, but it is also sad to see them living so close to a big city. The monkeys would be happier, I think, and in peace, living in the forest or in a jungle away from people… The Christmas holiday was a short one for students, at least in Kandy. Most students seem to be back at school already, or attending tutoring sessions. Happy New Year of the Rooster to both of you!

  8. C’est incroyable de voir le sourire sur le visage des enfants, des femmes qui discutent comme toutes les femmes de la terre, des gens qui travaillent pour survivre et des feuillages sains. Ici à Mississauga, je me réveille sous la neige, un peu surprise car il pleuvait avant-hier. Je devais partir pour Montréal mais je retarde pour demain. Bon voyage au Sri Lanka, fais attention et Bonne année à toi Max !

  9. Magnifiques photos, Max, qui donnent envie d’aller flâner au fil de l’eau sur les canaux du Kerala. Je me demande si tu vas retrouver la même ambiance au Sri Lanka, mais ce qui est sûr, c’est que les paysages seront aussi exotiques ou plus. J’imagine que la végétation sera plus luxuriante et les plages plus belles qu’en Inde. L’essentiel, c’est que tu puisses continuer à faire de belles rencontres et découvrir les attraits de la culture locale. J’espère que tu as passé un Joyeux Noël, ensoleillé et exotique, et que tu as pu apprécier des traditions et des spécialités culinaires différentes. A Vancouver, ce mois de décembre a vraiment été inhabituel: Nous l’avons commencé dans la neige et le froid, et nous finissons l’année encore et toujours sous la neige ! Nous avons profité hier d’une rare journée ensoleillée pour aller faire de la raquette à Callaghan Valley, près de Whistler. C’était magnifique, tous les sommets étaient dégagés, la température était douce, il y avait des tonnes de neige poudreuse … bref, des conditions idéales pour profiter de la beauté de la nature. Nous fêtons le Nouvel An ce soir et nous levons un verre à ta santé, en te souhaitant une bonne fin de voyage ! Meilleurs Vœux pour 2017 et au plaisir de te revoir dans peu de temps !

    • Merci beaucoup, Annie! C’est déjà le 1er janvier ici. Bonne année! Je suis arrivé hier à Ella, une des « Hill stations » que j’aime tant en Asie. Heureux d’avoir laissé derrière moi la circulation infernale de Kandy. Après deux semaines au Sri Lanka, je regrette encore le Kerala. Plus d’infos via le blog dans cinq ou six jours. Bonne Fête de la Saint-Sylvestre! Amitiés.

  10. Salut Max, et bonne année! Oui, tu as bien été très, très loin de l’hiver froid du Canada et de l’Europe. J’espère que la route n’aura pas trop changée en 2019 – 2020. Karin et moi, on veut faire un peu de ton trajet si beau pendant notre année sabbatique.

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s